Comment être éco-responsable en entreprise ?


Mardi 17 Mars 2020, à ce jour le développement durable est une cause réelle et importante. Il ne s’agit plus d’une simple question de préférence ou de « tendance » comme peuvent le penser certaines personnes. 

C’est devenu l’un des facteurs déterminant les plus importants pour notre futur à tous. Être éco-responsable au sein de son entreprise est un atout indispensable. Et puis, un peu de changement c’est plutôt cool non ? 

Mais comment adopter l’éco-attitude ? Quelles actions sont possibles ?
Par quel biais ? Comment organiser son quotidien au bureau écologiquement ?

Ecologie - arbre

PART 1 : écolo dans les bureaux 

#1 La base des bases
: le tri. 

Et oui, même en entreprise les déchets peuvent être recyclés. Faire le tri est d’autant plus important qu’à la maison. Pour cela, il est indispensable d’avoir des bacs à tri et de sensibiliser tout le monde à le faire (ce qui pourra inciter ceux qui ne le font pas encore à la maison d’ailleurs). 

Vous pouvez aussi installer un compost : certains d’entre vous mangent forcément de temps en temps au bureau. 

Également, pas de gobelets en plastique, pas de couverts en plastique, une machine à café avec des dosettes écologiques, du papier toilette écologique (oui, chaque détail compte), ne pas acheter son repas au supermarché du coin plein de plastique : aller manger dans un restaurant local ou ramener son récipient (en verre évidemment).

Bon à savoir : 2,4M de tonnes de déchets sont produites par les activités au bureau en France par an, un chiffre qui donne le tournis et qui pourrait diminuer rapidement si tout le monde joue le jeu !

#2 Les déplacements malins ! 

L’un des impacts environnementaux le plus important est : les transports. C’est pourquoi, il est nécessaire de favoriser le covoiturage, les transports en commun, les trottinettes électriques, ou encore les vélos. Le télétravail peut aussi être une solution à instaurer dans votre entreprise. 

Ceci vaut aussi pour vos réunions, et vos déplacements internes en dehors du « maison-boulot-maison ». 


Bon à savoir : Les transports sont responsables de 29 % des émissions de gaz à effet de serre de la France. C’est de loin le secteur le plus polluant, devant l’agriculture (17 %) et l’industrie manufacturière (11 %).

#3 Dans ce monde 2.0, plus besoin de papier ! 

La fabrication du papier est l’une des plus lourdes conséquences. On estime qu’il faut 300 000 litres d’eau et l’équivalent énergétique de 2 000 litres de pétrole pour produire environ 1 tonne de papier.
Autrement dit : 10 litres d’eau pour produire une feuille de papier… 

Favoriser des gestes simples : imprimer que lorsque vous en avez réellement besoin, en recto-verso, utiliser des papiers brouillons déjà utilisés, en réunion : (coucou le digital) privilégiez les présentations numériques, ou passez au papier recyclé

Bon à savoir : Le papier représente 75% des déchets produits en entreprise et le taux de recyclage est de seulement 35%.

#4 Oui aux goodies, mais seulement s’ils sont
éco-responsables. 

L’utilisation des goodies en entreprise est très prisée. En effet, le marché de l’objet publicitaire se porte à merveille ! Selon les statistiques de l’usage des cadeaux publicitaires, environ 96 % des Français aiment recevoir un cadeau ou un goodie de publicité. Et si ce cadeau faisait aussi plaisir à la nature

Il est temps de prôner les gourdes personnalisables, les totes bags au nom de votre marque, les stylos éco-responsables, les blocs notes en papier recyclé, les pots à crayons en PLA (polyester thermoplastique) biosourcé, les clefs USB en bambou, les chargeurs USB en pin… 

Il existe de nombreux sites où en commander en voici deux rien que pour vous : le premier / ici le deuxième

Bon à savoir : La qualité de l’objet est très déterminante sur l’image d’un annonceur : un objet de bonne qualité : 78 % des utilisateurs ont une bonne opinion de l’entreprise et envisagent d’acheter ses produits ou de solliciter ses services.

#5 Stop à la pollution digitale ! 

Attention, la pollution ne touche pas que le plastique, le réchauffement climatique etc.

Le digital pollue aussi !

Vos mails, vos onglets ouverts, vos appareils allumés… tous, ont une empreinte carbone non négligeable. À titre indicatif selon Cleanfox, 30 emails supprimés équivalent à la consommation d’une ampoule allumée pendant 24h. Et là vous vous dites que vous n’avez sûrement pas supprimé vos mails depuis un bail ! Let’s do it !

Pour réduire votre impact en entreprise (mais aussi à la maison et personnellement) il existe de nombreux outils : 

—> Nettoyez régulièrement votre boite mail et désinscrivez vous des newsletters que vous ne lisez pas avec l’outil Cleanfox
—> Installez des moteurs de recherche plus green que notre ami google qu’on adore tant, avec Écosia qui plante des arbres, Qwant qui protège vos données personnelles, Lilo qui soutient des associations, ou encore Écogine un moteur Français qui lui aussi reverse son argent à des associations (d’ailleurs, Alice Chapeau alias ACTRADUCTION nous en parle dans son prochain article qui arrive bientôt)
—> Réduire vos envois de mails et les personnes en copie en favorisant des outils de communication internet comme Slack
—> Pensez à bien fermer vos onglets dont vous ne vous servez pas/plus pour économiser du CO2. The Great Suspender peut vous aider à ce sujet ! 

Bon à savoir Selon Cleanfox il y a 10 milliards d’emails envoyés toutes les heures. L’équivalent de 4 000 tonnes de pétrole ou de la production de 15 centrales nucléaires en une heure. Et attention celui là fait peur aux yeux : 126 813 600 000 bouteilles d’un litre de CO2 sont émises par heure à cause des emails.


PART 2 : les actions externes écolos

#1 1% for the planet 

1-for-the-planet

Nous connaissons tous (ou presque) ce label qui est présent sur de nombreuses étiquettes. Cette action permet de reverser 1% du chiffre d’affaire pour des associations environnementales. Elle est très prisée par les marques éco-responsables. 

Lancé en 2002 aux Etats-Unis par Yvon Chouinard, fondateur et propriétaire de Patagonia, et Craig Mathews, ex-propriétaire de Blue RibbonFlies, 1% for the Planet est un réseau d’entreprises comptant près de 1200 entreprises membres dans 40 pays. 

En 13 ans, plus de $130 millions de dollars ont été versés par les entreprises membres, directement à des associations environnementales.

#2 ECOTREE

ecotree

Cette startup 100% française, propose d’acheter un ou plusieurs arbres. Pour 18 euros, l’internaute devient propriétaire d’un châtaignier dans la forêt de Cleden Poher dans le Finistère, les choix d’arbres et de prix sont nombreux. 

En moyenne, le panier moyen tourne autour de 80 euros, certains particuliers allant jusqu’à souscrire un abonnement pour investir tous les mois.

Il y a déjà plus de 250 entreprises qui le font, et plus de 15 000 particuliers. La presse en a aussi énormément parlé avec plus de 100 passages dans les médias !

#3 Un toit pour
Les abeilles
 

un toit pour les abeilles

Nos fidèles amies les abeilles sont aux yeux de tous, très peu importantes. Et pourtant… 

Futuraplanète nous explique « Si ces insectes venaient à disparaître, de gigantesques famines surviendraient car la plupart des plantes cultivées ne pourraient plus être fécondées ! » 

Un Toit Pour Les Abeilles participe à la sauvegarde des abeilles et au développement des colonies. Leur moyen d’action est le parrainage : ils proposent aux entreprises et aux particuliers de parrainer l’outil de travail des abeilles, leur ruche. 

Le concept : 1 ruche (40 000 abeilles) avec votre logo et vos couleurs / un espace dédié à votre entreprise avec vos photos et un suivi de ruche / 100 pots de miel de 125g par an à vos couleurs   

Bon à savoir : Les abeilles engendrent 150 milliards d’euros par an pour l’économie, dont 3 milliards pour la France. Pourquoi ? Grâce à la pollinisation. L’insecte est tout simplement essentiel au processus de reproduction de nombreuses espèces végétales. 

#4 L’éco-paturage
avec GreenSheep

green sheep

GreenSheep est une entreprise française, spécialiste de l’éco-pâturage.

Mais c’est quoi l’éco-pâturage ? C’est une action simple et efficace en faveur de l’environnement :  installer des moutons autour de vos locaux. Une solution ludique pour respecter la loi Zerophyto 2018 qui interdit l’usage de désherbants chimiques.

Il s’agit également d’une démarche qui s’inscrit dans le cadre des certifications écologiques

Les déjections inodores des moutons fertilisent le terrain et favorisent l’installation d’oiseaux et insectes qui ne sont plus chassés par les engins mécaniques (dont les abeilles).

Votre entreprise ne se charge de rien, c’est Green Sheep qui s’occupe de tout avec un suivi bien complet.

C’est une idée qui évolue depuis 2015, de nombreuses entreprises y adhèrent déjà : Arte, France 3, RTL, Europe 1… à votre tour !


Le but ici, est d’établir une éthique éco-responsable en interne et en externe au sein de votre entreprise afin d’être en accord avec vos valeurs éco-responsables. 

Il est important pour vous de communiquer à ce sujet, dès que vous faites une action, quelle qu’elle soit, n’hésitez pas à la mettre en valeur sur vos différents réseaux de communication ! 

Alors maintenant, c’est à vous de jouer ! 


Et vous, vous faites quoi comme action éco-responsable au sein de votre entreprise ?

N’hésitez pas à partager vos actions éco-responsables au sein de votre entreprise !


À bientôt pour de nouveaux articles !

Alexandry 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s